La responsabilité sociale des entreprises

Avez-vous déjà entendu parler de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) ?

Il s’agit de la responsabilité que les entreprises s’imposent au sein de la collectivité en tenant compte de l’impact environnemental et social de ses décisions.

Ce rôle positif que l’entreprise doit jouer influe sur les relations avec les employés, les concurrents, l’environnement et l’économie. 

Depuis plusieurs années, les entreprises s’impliquent moralement et éthiquement et nous observons la notion de responsabilité sociale grandir au concept de mission sociale.

En ce sens, il faut mettre en évidence qu’une entreprise ne peut se déclarer éthiquement et moralement responsable si elle n’applique pas concrètement ce concept dans ses valeurs et sa mission.

Selon une étude faite en 2018 par Deloitte, 70% des entreprises sont conscientes qu’elles doivent devenir sociétales, mais seulement 30% d’entre elles ont réellement mis en œuvre des actions. Pourtant, les consommateurs s’attendent de plus en plus à un comportement responsable de la part des entreprises et cela devient même un argument déclencheur d’achat.

La RSE est intimement liée au développement durable et aux pratiques environnementales et sociales. Par conséquent, elle ne met pas l’accent sur le côté financier, ce qui devrait être pris en considération par les entreprises dans leur prise de décisions. 

Les entreprises peuvent implanter la RSE tant à l’interne qu’à l’externe. Premièrement, vous pouvez effectuer des dons à des causes qui sont importantes pour votre entreprise, vos employés et la collectivité. Deuxièmement, il y a les initiatives opérationnelles qui sont axées sur l’amélioration de l’efficacité et de la performance de l’entreprise et qui apportent donc une influence positive sur le plan environnemental et social.

Les différentes catégories où faire du RSE :

  • Milieu de travail
    • Améliorer la santé et la sécurité au travail
    • Éliminer le harcèlement et la discrimination 
    • Améliorer l’inclusion et la diversité
    • Assurer des conditions de travail adéquates
  • Environnement
    • Réduire le gaspillage et la consommation d’eau
    • Réduire l’empreinte carbone
    • Augmenter le tri, le recyclage et le compostage
  • Communauté
    • Collaborer avec des fournisseurs locaux
    • Soutenir les initiatives communautaires

 

Comment adopter la responsabilité sociale d’entreprise en 4 étapes ?

1. Évaluer vos efforts actuels

Avant de faire quoi que ce soit, analysez vos activités environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) et vérifiez si vous ne faites pas de la RSE inconsciemment. Il se pourrait que sans vous en rendre compte, vous ayez déjà implanté des actions concrètes, tant à l’interne qu’à l’externe.  Pour vous aider dans cette étape, utilisez l’évaluation pour la certification B Corp pour avoir une idée de votre performance ESG. Peut-être allez-vous envisager d’obtenir la certification? Les entreprises certifiées B Corps sont vues comme bénéfiques sur le plan social et elles respectent des normes élevées en ce qui concerne la transparence et génèrent des gains environnementaux et sociaux positifs.

2. Établir vos objectifs RSE

Établissez vos objectifs pour ensuite les intégrer à votre mission, vos valeurs et votre planification.

3. Choisir vos priorités

Comme il a été mentionné précédemment, vous devez choisir vos priorités et ce que vous voulez faire en premier. Pour ce faire, demandez l’avis de vos employés et de vos partenaires. Ils sont une source fiable pour vous aider à prendre une bonne décision, puisque cette décision pourrait les affecter directement. 

4. Élaborer un plan d’action

La dernière étape consiste à élaborer votre plan d’action pour mettre en place vos initiatives. Comme tous plans, cela comprend un échéancier, la responsabilité des employés impliqués, leurs tâches ainsi que les ressources nécessaires.

Dites-vous que les employés seront ravis de pouvoir vous aider à atteindre vos objectifs et que leur implication est importante pour l’avenir de l’entreprise. Selon une étude sur l’engagement des employés, 83% des salariés engagés dans une initiative de leur entreprise recommandent cet employeur. Il faut dire que dans un marché de l’emploi concurrentiel, vos futurs employés seront attirés par les employeurs qui sont reconnus pour avoir un comportement responsable et un engagement envers l’environnement.

Voici des exemples d’entreprises qui font de la RSE

L’entreprise québécoise a choisi la mission de « contribuer au mieux-être des personnes, des communautés et de la planète ». Elle touche donc les sphères humaines et environnementales et est présentement à son quatrième plan de développement durable pour réaffirmer son engagement et propulser le progrès.

  • 18e sur 100 entreprises les plus responsables au monde selon Corporate Knights 
  • Partenaire de la Fondation David Suzuki 
  • Son quatrième plan est lauréat des Prix initiatives circulaire dans la catégorie «Moyenne et grande entreprise » décerné par Québec Circulaire
  • Ses produits écologiques sont faits de matériaux complètement recyclés
  • Tous les employés sont admissibles à recevoir des primes trimestrielles fondées sur les bénéfices et une prime annuelle d’intéressement
  • Conciliation famille-travail

Engagé auprès de sa communauté, de ses membres et de la planète, Le Mouvement Desjardins met en place plusieurs actions pour faire avancer la société de manière responsable. 

  • En 2021, pour une deuxième année de suite, Desjardins arrive en tête de liste des entreprises québécoises perçues comme les plus généreuses, suite à un sondage mené par la firme d’experts-conseils Épisode.
  • Engagé à contribuer au développement durable des communautés au moyen de commandites, de partenariats philanthropiques et de bourses d’une valeur de près de 110 M$
  • 50e sur 100 entreprises dans le classement de Corporate Knights
  • L’une des premières institutions au Canada à devenir signataire du Partnership for Carbon Accounting Financials (PCAF)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email